grand_nord_nuit.jpg Fin mars, les décisions de la Commission Nationale d’Aménagement Commercial concernant les projet du Grand Nord et d'extension de la zone d'Auchan étaient connues : les deux étaient retoqués, bien que le magasin Auchan puisse toutefois s'offrir ses 3 205m² supplémentaires pour son espace loisirs extérieurs-jardinerie. Depuis, les rapports qui détaillent les raisons de ces avis ont été publiés et sont accessibles sur Internet. Celui concernant le refus de la création de l'ensemble commercial "Grand Nord" se révèle intéressant car mettant en avant notamment un argument déjà développé ici :

compte-tenu de son ampleur, de sa localisation et des activités envisagées, la réalisation du projet aura un impact négatif sur les activités des commerces traditionnels présents dans la zone de chalandise, notamment ceux de Coudekerque-Branche et de Dunkerque alors même que cette commune a sollicité des subventions au titre du FISAC pour une opération urbaine.

La Commission Nationale d’Aménagement Commercial reconnaît donc ce qui était déjà évoqué sur ce blog : l'accord de commercialisation passé entre autre avec le Grand Nord pour ne pas mettre ce projet en concurrence avec Cœur d'agglo et pour que les enseignes en périphérie ne soient pas des enseignes de centre-ville ne semble pas suffisant. Lancer ces projets en même temps semble manquer de cohérence.

La décision de la Commission Nationale d’Aménagement Commercial vient donc confirmer les doutes que l'on peut légitimement exprimer face au projet Grand Nord. Cela vient s'ajouter aux réserves formulées sur ce blog mais également aux remarques de Jean-Paul Delcourt, Président de la CCI Côte d'Opale. Peut-être serait-il bon de reconsidérer le projet du Grand Nord, et de l'Arena, pour se concentrer à nouveau sur Cœur d'agglo et envisager de nouveaux projets de développement.