En mars 2011, envisageant les mois à venir et mon statut de futur ex-étudiant, mon envie était de rester à Lille et non de retourner à Dunkerque, ville comparativement peu vivante, avec moins de magasins, peu de lieux de vie hormis la digue. À cela

Lire la suite